fbpx Déceler les variations de poids chez le furet | filalapat Aller au contenu principal

Conseils

Déceler les variations de poids chez le furet

Déceler les variations de poids chez le furet

Santé

Poids du furet

L’amaigrissement est un signe clinique peu spécifique qui peut être corrélé à diverses maladies. Dans certains cas chez le furet, il peut être physiologique. Mais s’il est brutal ou associé à d’autres symptômes comme une anorexie, il doit motiver une consultation vétérinaire en urgence. Surveiller régulièrement le poids de son furet constitue donc une mesure préventive utile.

Variations du poids chez le furet

Un amaigrissement physiologique est constaté au printemps chez le furet. A cette période, l’animal peut perdre 20 à 40 % de son poids puis il se stabilise.

Des situations pathologiques

Un amaigrissement brutal, qui dure, est continu et/ou excessif, ou est accompagné d’autres signes cliniques (digestifs, anorexie, baisse de forme…) doit être considéré comme pathologique et faire l’objet d’une investigation médicale.

Malheureusement, les variations de poids ne sont pas toujours faciles à déceler sur un animal d’aussi petite taille que le furet.

Pour les surveiller, il est utile de peser régulièrement son animal en utilisant tout simplement une balance de cuisine. Cela permettra d’établir une courbe de poids qui constituera un outil utile pour le vétérinaire.

De nombreuses maladies sont susceptibles de conduire à un amaigrissement.

Bien sûr, dans certains cas, l’amaigrissement pourra être provoqué par un régime alimentaire inadapté et délaissé par le furet. Mais le cas échéant, la consultation vétérinaire s’impose.

Réagir rapidement

L’anorexie est un signe encore plus inquiétant que l’amaigrissement en lui-même car un furet qui ne mange pas va s’épuiser très vite et se dégrader rapidement. Comme chez le chat, le furet est sujet à la lipidose hépatique, une maladie très grave du foie qui survient après un épisode d’anorexie.