fbpx Anorexie chez le furet : s’en inquiéter Aller au contenu principal

Conseils

Anorexie chez le furet : s’en inquiéter

Anorexie chez le furet : s’en inquiéter

Santé

Furet anorexie

Un furet qui ne mange plus est susceptible de souffrir de différentes affections. Ce symptôme s’il persiste doit motiver une consultation vétérinaire.

Signes cliniques

L’anorexie est classée parmi les symptômes digestifs. Elle peut survenir isolément ou être accompagnée d’autres troubles : vomissements, diarrhées, abattement, grincements de dents, douleur abdominale…

Ces signes digestifs peuvent être le reflet d’une maladie digestive ou liés à l’atteinte d’un organe extradigestif (insuffisance rénale, hépatique…).

Causes digestives potentielles

Parmi les causes digestives possibles d’anorexie figure l’ingestion d’un corps étranger, une probabilité renforcée par le comportement exploratoire intense du furet. Dans cette situation, des vomissements sont également fréquents.

Autres causes possibles, les maladies infectieuses, virales, parasitaires ou bactériennes, peuvent être à l’origine d’anorexie.

Pour trouver l’origine du trouble, le vétérinaire pourra être amené à mettre en œuvre des examens complémentaires : radiographie lors de suspicion de corps étranger, échographie, cytologie, prise de sang, voire fibroscopie digestive.

Le traitement dépend de la cause mise en évidence et peut être médical ou chirurgical, notamment lors de présence de corps étranger dans le tube digestif.