fbpx Diabète : de plus en plus fréquent chez le chien et le chat Aller au contenu principal

Actualités

Diabète : de plus en plus fréquent chez le chien et le chat

Diabète : de plus en plus fréquent chez le chien et le chat


Publié le 12/01/2021 à 17:39
Diabete chien et chat

 

Le diabète animal est de plus en plus fréquent, notamment chez les animaux âgés de plus de 6 ans. Aujourd'hui, environ 1 chat sur 200 et 1 chien sur 300 sont touchés par cette maladie hormonale. L'obésité constitue un facteur prédisposant. De même, les chats mâles castrés et les chiennes non stérilisées sont plus à risque.

Lors de diabète sucré (le type le plus fréquent), le pancréas ne fabrique plus suffisamment d’insuline, une hormone qui permet de réguler le taux de sucre dans le sang en lui permettant d’entrer dans les cellules. Le glucose s’accumule donc dans le flux sanguin provoquant une hyperglycémie.

Complications parfois sévères

L’évolution de la maladie est plutôt lente et discrète mais ses complications (cataracte conduisant à la cécité) peuvent être sérieuses si aucun traitement n’est instauré.

Parmi les signes d’alerte permettant un diagnostic précoce, on trouve :  soif incontrôlable, envie fréquente d’uriner, changement d’appétit, perte de poids.

Si l’origine de la maladie est inconnue, on connaît plusieurs facteurs de risque : obésité (surtout chez le chat), prédispositions familiales, chienne non stérilisée, certains traitements médicamenteux (corticoïdes notamment).

Il est important de détecter cette maladie tôt et d’instaurer un traitement rapidement car un animal diabétique bien suivi par un vétérinaire peut tout à fait vivre normalement.

Le diagnostic de diabète est assez simple puisqu’il consiste à doser le taux de glucose dans le sang et dans les urines.

Injections d’insuline

Des traitements efficaces existent et font appel aux injections d’insuline.

Les traitements vétérinaires du diabète ont beaucoup progressé il existe notamment désormais un stylo injecteur d’insuline vétérinaire qui permet d’administrer une dose très précise d’insuline.

En parallèle, des mesures hygiéniques doivent être mises en œuvre : stérilisation des chiennes, lutte contre l’obésité…

Il faut généralement quelques semaines pour équilibrer un diabète, c’est-à-dire trouver la dose adéquate d’insuline. L’animal devra ensuite faire l’objet d’un suivi vétérinaire régulier.

 

A lire également

Dermatite atopique chez le chien

Pancréatite infectieuse chez le chat