fbpx Chien et neige : comment éviter les dangers ? Nos conseils Aller au contenu principal

Conseils

Chiens : Quels dangers avec la neige ?

Chiens : Quels dangers avec la neige ?

Conseils pratiques

chien neige

 

Un chien qui batifole dans la neige : le tableau est amusant. Mais il peut aussi être moins innocent car, dans certaines conditions, la neige peut se révéler dangereuse sans précautions.

Les chiens, plus que les chats, sont souvent excités par la neige et apprécient les balades dans la poudreuse. Mais cet élément naturel n’est pas si anodin pour leur santé, davantage en raison de son humidité que de sa basse température.

Pour éviter tout désagrément au retour de balades dans la neige, il est important de bien sécher les pattes de son chien, surtout au niveau des coussinets où la neige peut former de petits paquets qui risquent, s’ils ne sont pas enlevés, de provoquer des irritations et des gerçures.

Attention au sel, dangereux pour le chien

Le vétérinaire peut proposer des produits spécifiques pour protéger les coussinets des animaux sensibles. On trouve également dans le commerce des chaussons pour chiens qui sont efficaces… à condition d’être tolérés par l’animal !

Certaines régions à peu fine ou glabre sont également plus sensibles (pavillon des oreilles, dessous du ventre, ladre sur le museau…) et peuvent souffrir du contact avec la neige. Là encore, la vigilance est de mise pour vérifier l’absence de lésions quand le chien revient de l’extérieur.

Outre la neige, le sel de déneigement peut également être irritant pour la peau et les muqueuses. Les risques se préviennent en rinçant les pattes à l’eau claire.

La neige peut également être problématique si elle est ingérée, ce que tendent à faire les individus canins qui la découvrent comme les chiots.

Neige : veiller à la luminosité pour éviter les atteintes oculaires

L’ingestion massive de neige peut provoquer des troubles digestifs chez le chien (irritation de l’estomac : gastrite, diarrhée, vomissements…). Il faudra alors intervenir pour empêcher l’animal d’avaler de la neige.

L’ophtalmie des neiges provoquée par la réverbération intense du soleil sur la neige, connue chez l’Homme, n’a jamais été décrite chez le chien. Ce dernier, et notamment les chiens d’avalanche, peut néanmoins être victime d’autres types d’atteintes oculaires déclenchées par le rayonnement UV, plus fort à la montagne.

 

Retrouvez aussi  

Comment protéger son animal du froid ?