fbpx Cellulite juvénile : pas seulement chez le jeune chien Aller au contenu principal

Conseils

Cellulite juvénile : pas seulement chez le jeune chien

Cellulite juvénile : pas seulement chez le jeune chien

Santé

cellulite juvenile chien

 

La cellulite juvénile est une maladie rare qui touche surtout le jeune chien de moins de 6 mois. Toutefois, elle peut aussi survenir chez des chiens plus âgés, sous une forme clinique un peu différente.

Chez le jeune chien, la cellulite juvénile (dite aussi anasarcoïde ou dermatite granulomateuse stérile) se rencontre généralement chez des chiots de 2 à 6 mois.

Cause immunitaire

D’origine inconnue, les hypothèses semblent en faveur d’une cause probablement immunitaire, certains cas étant rapportés juste après une vaccination.

Les animaux de 3 semaines à 6 mois sont plus souvent touchés bien que certains cas apparaissent plus tard. Des races semblent plus prédisposées : teckels, retrievers, setter Gordon, beagle, pointer.

Les symptômes sont un œdème facial avec présence de pustules, vésicules, croûtes ou lésions de cellulite. Les lèvres, les paupières ou les oreilles peuvent être touchées. Il est possible d’avoir des atteintes de l’anus, de la sphère génitale, de l’abdomen, du thorax ou bien encore des membres.

Cette affection n’entraîne pas de démangeaisons mais elle est douloureuse. Elle peut entraîner une augmentation de taille des ganglions lymphatiques et une altération de l’état général.

Le vétérinaire peut faire appel à des examens complémentaires pour confirmer le diagnostic.

Séquelles ou récidives

Chez les animaux plus âgés, les signes cliniques sont un peu différents avec un gonflement facial, une augmentation de taille des ganglions, des lésions au niveau de la face et de la région anale/génitale (érosions, croûtes, papules, ulcères…).

Le traitement associera des antibiotiques si besoin à une forte dose de corticoïdes pendant une durée relativement longue (au moins deux à trois semaines). Le pronostic est généralement bon mais des séquelles sont toujours possibles dans les cas sévères. Par ailleurs des récidives sont possibles quand la maladie survient chez des chiens plus âgés.

 

A lire aussi 

Teneur en cuivre des aliments

Noix de macadamia : toxiques pour le chien