Aller au contenu principal

Conseils

Le détartrage des dents chez le chat : une nécessité pour la bonne santé de votre animal

Le détartrage des dents chez le chat : une nécessité pour la bonne santé de votre animal

Santé

Detartrage chat

 

Article rédigé par nos partenaire VIRBAC

 

On estime qu’environ 70% des chats âgés de plus de 2 ans seraient affectés par des problèmes bucco-dentaires. Il est donc important de nettoyer et d’entretenir régulièrement les dents de votre chat afin d’éviter le dépôt de tartre et de la plaque dentaire, à l’origine de mauvaise haleine (halitose), de gingivites et d’autres affections. Pour prévenir les maladies et prendre en charge l’hygiène bucco-dentaire de son animal est donc une nécessité et passe par un brossage régulier avec des produits adaptés mais une fois le tartre installé, le détartrage reste la seule solution. 

 

Le brossage des dents chez le chat

Après chaque repas, se dépose sur les dents de votre chat de la plaque dentaire, mélange de bactéries, de débris alimentaires et de toxines. En l’absence de hygiène bucco-dentaire du chat, cette plaque évolue, se minéralise et se transforme en tartre. Le tartre va favoriser la mauvaise haleine, gingivites et d’autres problèmes. Le brossage régulier des dents du chat constitue, comme chez nous, le meilleur moyen de se débarrasser de la plaque dentaire et donc de prévenir l’apparition de tartre. Il vous faut,  pour cela, vous équiper de brosses à dents ou doigtiers et dentifrice adaptés à ces petits animaux. 

En pratique, il peut être parfois plus facile d’utiliser des doigtiers munis de picots qui vont agir mécaniquement sur la plaque dentaire et sur le tartre déjà présent. Ce geste santé nécessite que l’animal y soit habitué dès son plus jeune âge.

Une solution buvable pour éviter la formation du tartre

Des solutions buvables antitartre existent. Elles empêchent la formation de la plaque dentaire tout en réduisant la mauvaise haleine. Elles sont à mélanger quotidiennement à l’eau de boisson des chats. 

Grâce à une utilisation quotidienne, la solution permet de maintenir une haleine agréable. Dans l’idéal, ces solutions sont à utiliser en complément du brossage.

L’importance de l’alimentation 

Le recours à une alimentation sèche (croquettes) de qualité est également de nature à entretenir l’hygiène bucco-dentaire. A contrario, l’alimentation humide (pâté par exemple) tend à accentuer le problème. En effet, ce sont les croquettes qui assurent une action mécanique sur les dents. Elles viennent se frotter sur leur surface abrasive en plus de l’activité masticatoire qu’elles génèrent.

De plus, certains nutriments incorporés dans les formules des aliments ont également une action spécifique contre la plaque dentaire.

Le détartrage

Malheureusement, lorsqu’il y a trop de tartre, le détartrage est la seule solution. Mais ce n’est pas un acte anodin puisqu’il se réalise sous anesthésie générale.

Il est réalisé à l’aide d’appareils à ultrasons comparables à ceux qu’utilisent les dentistes. Parfois, l’extraction de dents déchaussées est nécessaire. L’intervention se termine par un polissage des dents qui a pour but de ralentir la nouvelle formation de tartre.

Le détartrage est un traitement et non une méthode préventive, s’il supprime efficacement la plaque dentaire, il ne prévient pas sa réapparition et en l’absence de mesures d’hygiène complémentaires, elle sera inévitable.

Le saviez-vous ?

Mais, il ne faut pas oublier que la mauvaise haleine appelée halitose peut être la conséquence de maladies parfois très graves, comme l’insuffisance rénale ou hépatique, les infections respiratoires, les troubles gastro intestinaux, le diabète sucré …En cas de doute, nous vous conseillons de consulter au plus tôt le vétérinaire, afin qu’il diagnostique la cause sous-jacente de sa mauvaise haleine.

 

 

Retrouvez aussi

Hygiene bucco-dentaire des chiens

Dermatite miliaire chat