fbpx La rentrée : elle concerne aussi votre animal Aller au contenu principal

Actualités

La rentrée : elle concerne aussi votre animal

La rentrée : elle concerne aussi votre animal

Mis à jour le 14/09/2020 à 15:24
Publié le 31/08/2020 à 14:21
rentree animaux

 

Parce qu’ils sont sensibles aux changements, la fin des vacances n’est pas toujours facile à vivre pour les animaux. En effet, la rentrée est souvent synonyme de changements pour eux : le rythme des promenades se réduit, les habitudes évoluent, maitres et enfants ne sont plus aussi présents …

Accompagner la transition pour ne pas générer de troubles et éviter la dépression

L’anxiété de la séparation et de l’absence ou le sentiment de frustration peuvent en effet générer des troubles de comportements chez l’animal allant jusqu’à la dépression. Ces troubles sont divers : léchage excessif entrainant des plaies, automutilation, aboiements intempestifs, pleurs, destruction de matériel, marquage urinaire, perte d’appétit, manque d’énergie…

Face à ces comportements, il ne faut surtout pas punir, ni réprimander l’animal, surtout si la punition ne vient qu’à votre retour du travail, à la fin d’une journée que l’animal aura passée seul. Il associerait malheureusement cette punition à votre retour à la maison, qui devrait pourtant être une heureuse nouvelle.

Il faut avant tout chercher les causes de ce comportement et adapter votre réponse à la situation.

Votre vétérinaire est assurément le meilleur professionnel à consulter à ce sujet. Nous vous proposons cependant ici quelques conseils pour éviter d’en venir à une telle situation.

Lui faire reprendre de bonnes habitudes, un rythme adéquat ainsi que ses repères

Il s’agit avant tout de recadrer votre relation.

Penser à le solliciter régulièrement, même à votre retour de travail : le câliner, jouer avec lui, le laisser prendre sa place.

Entretenir son intérêt

Lors de promenade, choisir des lieux ou des chemins inconnus.
Lui faire rencontrer des congénères.
Trouver de nouveaux jeux

Caler le rythme

Il s’agit également de reprendre un rythme alimentaire régulier en posant des habitudes et de maintenir l’effort physique.
L’animal va devoir (de nouveau) s’habituer à être seul. Parce que cette étape n’est pas toujours simple pour l’animal, votre vigilance et votre implication seront nécessaires.

Votre vétérinaire est le seul professionnel à pouvoir vous apporter les meilleurs conseils. Pensez à le consulter à ce sujet.