Aller au contenu principal

Actualités

Empoisonnement d'un chat ou d'un chien : adopter les bons gestes

Empoisonnement d'un chat ou d'un chien : adopter les bons gestes


Publié le 22/03/2021 à 12:08

 

Empoisonnement animaux

​​​​​​​

Les sources d’empoisonnement sont fréquentes pour un animal de compagnie, à l’intérieur comme à l’extérieur des habitations.

Les symptômes d’empoisonnement sont très variables en fonction du toxique en cause mais il importe de les repérer pour agir vite. Dans ce domaine, c’est la rapidité d’intervention qui conditionne en partie la survie et la guérison de l’animal.

Hypersalivation

Démarche hésitante (ataxie), tremblements, hypersalivation, anorexie, faiblesse généralisée, troubles digestifs (vomissements, diarrhée), troubles respiratoires, convulsions, hémorragies… tous ces symptômes s’ils surviennent sans raison évidente (accident de la voie publique par exemple) doivent amener à suspecter un empoisonnement.

Il faut réagir aussitôt et, en premier, appeler son vétérinaire (ou un service d’urgence vétérinaire si la clinique est fermée) et le prévenir de son arrivée en urgence.

Il est important d’apporter au praticien le produit suspect ou son emballage si on en a connaissance pour qu’il puisse vérifier sa composition et s’informer du produit toxique qui a été ingéré. La gestion médicale pourra en effet différer en fonction du poison responsable.       

Ne pas bouger l’animal

En attendant le vétérinaire, plusieurs gestes d’urgence sont à maîtriser : ne pas bouger l’animal, prévenir les risques d’étouffements en nettoyant sa gueule (sang, vomissures), le maintenir au chaud sous une couverture, le laisser au calme.

Il ne faut surtout pas chercher à le faire vomir ou à lui faire avaler du lait, une idée reçue répandue qui n’a pourtant aucun fondement scientifique.

Le vétérinaire est le seul capable de mettre en place un traitement d’urgence efficace qui dépend de la cause de l’empoisonnement.

 

 

A lire également

Intoxication à l'éthylène glycol

Les gestes de premiers secours