fbpx Toux de chenil : elle peut toucher tous les chiens | filalapat Aller au contenu principal

Conseils

Toux de chenil : elle peut toucher tous les chiens

Toux de chenil : elle peut toucher tous les chiens

Santé

toux du chenil

 

Contrairement à ce que son nom pourrait laisser supposer, la toux de chenil ne touche pas seulement les chiens en collectivité. Tout chien qui en fréquente d’autres est susceptibles d’être contaminé.

La toux de chenil, de son nom scientifique « complexe de maladies infectieuses respiratoires canines (CIRDC) », est une affection respiratoire commune, contagieuse, rarement fatale qui peut toucher tous les chiens dès lors qu’ils entrent en contact avec d’autres congénères (à l’occasion de balades en groupe, d’une garde dans une pension canine, d’expositions de beauté et autres rassemblements).

La maladie se manifeste par l’apparition d’une toux généralement non productive. Elle peut se guérir spontanément en moins d’une semaine sans traitement mais elle peut aussi s’aggraver chez certains chiens et conduire à des affections respiratoires beaucoup plus graves comme des pneumonies potentiellement mortelles.

Mode de vie

La toux de chenil connaît plusieurs facteurs de risque et notamment le mode de vie (promiscuité avec d’autres chiens) mais également l’existence d’une affection respiratoire primaire qui favorise la pénétration d’autres agents infectieux.

Car la toux de chenil n’est pas le fait d’un seul coupable puisque 21 agents infectieux (virus ou bactéries) peuvent potentiellement en être à l’origine, seuls ou selon différentes combinaisons. Certains agents pathogènes sont connus depuis longtemps et d’autres sont considérés comme émergents.

L’un des principaux responsables du complexe est la bactérie Bordetella bronchiseptica.

Hygiène et vaccination

La lutte contre la toux de chenil passe par des mesures d’hygiène et la prévention des contacts avec des chiens au statut infectieux inconnu. Plusieurs vaccins sont disponibles contre les principaux agents du complexe toux de chenil et notamment Bordetella bronchiseptica. Ils se présentent sous forme orale ou intranasale.

Si la vaccination ne provoque pas d’immunité stérilisante, elle est conseillée chez les chiens prédisposés (meute de chiens de chasse, chien de particulier avant un séjour en pension canine ou un rassemblement) car elle protège tout de même partiellement l’individu et permet de réduire la sévérité des signes cliniques et l’excrétion des agents pathogènes.