fbpx Nettoyer les oreilles de son chien : les bons gestes à adopter Aller au contenu principal

Conseils

Les bons gestes à adopter pour nettoyer correctement les oreilles de son chien

Les bons gestes à adopter pour nettoyer correctement les oreilles de son chien

Entretien

Chien Oreilles

 

L’oreille du chien, et en particulier celle des chiens à oreilles tombantes comme les cockers, sont nettement moins bien aérées que celles du chat. Elles sont donc un siège plus favorable pour les otites. Leur bon nettoyage est donc essentiel.

Une anatomie très spécifique de l’oreille des chiens

Les oreilles du chien ont une forme très différente de celles des humains. C'est toujours une bonne idée de connaître l'anatomie de son chien, surtout lorsque l’on veut faire des soins comme celui-ci. Cela peut surtout vous aider à ne pas faire mal à votre chien pendant le nettoyage.

Nous commençons par l’oreille, celle que l’on voit de l’extérieur. Chez certains chiens, le pavillon sera tombant alors que chez d'autres, il se tiendra droit. Les oreilles tombantes et souples sont plus sujets aux infections de l'oreille.

Juste à l'intérieur de l'ouverture visible de l'oreille se trouve le canal externe. Ce canal descend le long de la joue du chien. C’est lui qui contient les glandes qui sécrètent de la cire (sébum) dans l'oreille du chien.

Le canal externe se termine au niveau du tympan. Il s'agit d'un mince morceau de tissu qui vibre en réponse aux ondes sonores et permet d’entendre. Cette membrane permet de protéger une partie de l’oreille interne.

Au-delà du tympan se trouve l'oreille interne. Ces zones de l’oreille sont très importantes. En effet, elles contiennent les parties compliquées de l’oreille associées à l'audition et à l'équilibre de l’animal. Cette zone ne doit pas être touchée. Les dommages produits dans cette zone de l'oreille peuvent causer des dégâts importants pour l'audition et l'équilibre du chien. Dans certains cas, les dommages sont même irréversibles et permanents.

Il convient de s’assurer que l’oreille de votre chien est propre, rose et qu’il n’y a ni saletés brunâtres, ni odeur, ni dépôt trop important de cérumen. De même, si vous avez un chien avec beaucoup de poils à l’intérieur des oreilles, il sera surement nécessaire de l’épiler. Vous pourrez alors le demander à un toiletteur canin.

Quels signes permettent de suspecter une otite chez le chien ?

Si le chien bouge la tête ou tente de vous mordre quand vous lui touchez l'oreille, consultez votre vétérinaire afin d’exclure le risque d’otite ou d’épillet. Votre chien peut tout aussi bien se gratter souvent ou anormalement l’oreille. Vous pouvez vous même parfois sentir une odeur très désagréable venant de l’intérieur de l’oreille. Généralement, cette odeur se sent même sans se pencher sur le chien.

Le vétérinaire examinera les oreilles du chien avec un otoscope qui permet de voir jusqu’au tympan. Son diagnostic pourra alors lui permettre de trouver un traitement adapté. Si une otite dure plus de 15 jours ou devient chronique, il faudra alors faire des prélèvements pour connaître l’origine de cette otite et alors soulager le chien.

N’essayez pas de nettoyer les oreilles de votre chien seul sans avoir vu un vétérinaire. En effet, selon le type de bactéries présentent dans le conduit auditif, le produit nettoyant ne sera pas le même.

Des gestes d’hygiène simples pour nettoyer correctement les oreilles du chien

Pour nettoyer l’oreille d’un chien, il ne faut surtout jamais utiliser de coton tige qui ne ferait que s’entasser au fond du conduit auditif davantage d’impuretés.

Optez pour une lotion auriculaire permettant de dissoudre le cérumen (action céruménolytique) et de le récupérer plus facilement. Vous pouvez en trouver chez votre vétérinaire ou même en pharmacie. Ne surtout pas utiliser des nettoyants contenant de l'alcool ou du peroxyde d'hydrogène, car ils provoquent des irritations dans l’oreille du chien.

Nettoyer l’oreille du chien : quelques gestes indispensables

Pour nettoyer l’oreille, déversez quelques gouttes de la lotion dans le conduit auditif. L’opération peut être délicate puisque le chien ne doit pas se secouer la tête. Vous pouvez, par apprentissage, lui permettre de rester calme ou dans une certaine position. Avant que le chien ne puisse secouer la tête, il faut masser doucement la base de l'oreille.

Après avoir massé pendant quelques secondes, vous pouvez lâcher et permettre à votre chien de se secouer. En se secouant, votre chien va expulser du produit et des saletés ! Attention donc à vos meubles et vêtements.

Une fois que votre chien s’est bien secoué, prenez un coton ou une gaze et mouillez-le avec le même nettoyant auriculaire. Vous pouvez alors délicatement essuyer le conduit auditif de votre chien. Vous pouvez délicatement mettre la gaze dans l’oreille de votre chien grâce à votre doigt. Attention toutefois car il ne faut surtout pas forcer au risque de causer des dommages.

Vous pouvez répéter ses opérations si l’oreille de votre chien est très sale. En revanche, arrêtez-vous si l'oreille de votre chien est rouge, saigne ou si votre chien pleure.

Passez alors à l'autre oreille et répétez les mêmes étapes. Récompensez votre chien pendant tout le processus et après lui avoir nettoyé les oreilles, même s’il a été sage !

Demandez conseil à votre vétérinaire. Il vous montrera les bons gestes d’hygiène pour nettoyer les oreilles de votre animal. Un nettoyage régulier des oreilles de votre chien peut aider à prévenir les otites. En utilisant un nettoyant pour les oreilles approprié, vous pouvez libérer la cire et les débris du canal et aider à entretenir les oreilles. Si votre chien est mal à l’aise lors des soins, n’hésitez pas à faire du medical training. Certains vétérinaires ou éducateurs comportementalistes canins en proposent. Cela permet de soigner le chien sans stress.

 

Article rédigé en partenariat avec Assur O’Poil