fbpx Croquettes hyperprotéinées pour chien : que faut-il en penser ? Aller au contenu principal

Conseils

Croquettes hyperprotéinées pour chien : que faut-il en penser ?

Croquettes hyperprotéinées pour chien : que faut-il en penser ?

Alimentation

Croquette hyperprotéinée chien

 

Article rédigé par Virbac

 

Pour les animaux comme pour les hommes, une bonne alimentation est l’un des piliers d’une bonne santé. Bien nourrir son chien en choisissant des croquettes de qualité, correspondant à son âge, son état de santé et son mode de vie, peut améliorer son bien-être à long terme et l’aider à se maintenir en bonne santé. Qu'en est-il des croquettes hyperprotéinées ?

Le chien, un carnivore domestique

Les chiens sont depuis toujours des animaux carnivores. Pour bien nourrir un chien, il faut avant tout respecter ses besoins physiologiques de carnivore et lui apporter une alimentation riche en protéines animales, naturellement appétente. L'apport de protéines d'origine animale fournira une couverture optimale des besoins en acides aminés.

Les protéines aident à maintenir un chien en bonne santé

Une alimentation riche en protéines est bénéfique pour la santé de votre chien. En effet, les protéines :

- permettent de contrôler le poids du chien,
- aident à développer ses muscles,
- améliorent le soutien des articulations,
- encouragent le bon fonctionnement rénal,
- améliorent la beauté de la peau et du pelage, …

Par exemple, si le chien conserve une bonne musculature et un poids optimal grâce à son régime alimentaire, il sera moins enclin à ressentir des douleurs articulaires.

Les céréales présentes en faible quantité dans les croquettes

Riches en amidon, les céréales, peuvent contenir du gluten, parfois à l’origine d’intolérances alimentaires, comme chez l’Homme. Le gluten est présent dans le blé, le seigle, l’orge et l’avoine.

Si les chiens se sont familiarisés à la présence de blé ou de maïs dans leurs croquettes, leur faculté à digérer l’amidon des céréales (principal glucide digestible) reste limitée. Lorsque l’alimentation du chien est trop riche en amidon, la digestion est perturbée.

De plus, on remarque que les glucides en excès favorisent la prise de poids et l’obésité et entrainent des problèmes de santé comme les problèmes cardio-vasculaires, les troubles locomoteurs...
 

Demandez conseil à un vétérinaire

Pour choisir des croquettes adaptées aux besoins de votre chien, il est recommandé de favoriser un aliment qui sera :

- Riche en protéines avec des protéines animales en 1er ingrédient
- Faible en glucides
- Suffisamment riche en lipides (matières grasses), mais en quantité raisonnable
- Equilibrée en vitamines et minéraux

Le vétérinaire est le spécialiste de la santé animale, il saura proposer à chaque propriétaire l’aliment qui convient le mieux à son chien, notamment en fonction de son âge, de sa physiologie, de son mode de vie et de son état de santé.

Quelques informations à connaître pour une alimentation hyperprotéinée

Un chien doit boire au minimum 50-70ml/kg de son poids par jour. Un chien qui se nourrit de croquettes riches en protéines notamment, peut boire davantage. Veillez à ce qu’un ou plusieurs point(s) d’eau fraîche soi(en)t toujours accessible(s). Cela contribue à la bonne santé urinaire de l’animal.

La quantité de croquettes à distribuer chaque jour s’évalue en fonction du poids de votre chien. Il est important de bien calculer sa ration quotidienne pour éviter le surpoids. Vous pouvez utiliser une balance ou le gobelet doseur correspondant à votre aliment pour déterminer la quantité à donner.

Un changement rapide d’alimentation peut provoquer des perturbations digestives car le microbiote n’est pas habitué à ce nouveau régime. Pour prévenir ces troubles, il est donc important de faire une transition alimentaire sur une semaine au moins, en mélangeant chaque jour une quantité croissante du nouvel aliment à une quantité décroissante de l’ancien aliment.

 

 

 

 

 

Retrouvez aussi 

Vérifier la teneur en cuivre des aliments pour chiens ici