fbpx Votre chat perd ses poils. Saisonnalité, causes possibles ? Aller au contenu principal

Conseils

Votre chat perd ses poils, que faire ?

Votre chat perd ses poils, que faire ?

Entretien

chat qui perd ses poils

La perte de poils chez le chat est un phénomène banal qui peut être normal mais cela peut aussi être le signe d’un problème de santé sous-jacent. Elle mérite donc d’être investiguée.

Perte de poils chez le chat, quand s'inquiéter ?

Un chat qui perd ses poils, ce peut être tout à fait normal. Même si la perte est abondante, elle est physiologique quand elle se déroule au moment des mues de printemps et d’automne.
En effet, des facteurs environnementaux, et notamment la température ambiante et la photopériode, influence le cycle pilaire qui commande le renouvellement du poil.

Les mues saisonnières

Les mues saisonnières des chats durent environ cinq semaines et sont régulées essentiellement par la photopériode (augmentation/diminution des jours). Le pelage d’été est plus court et moins dense que le pelage d’hiver.
En dehors de ces périodes de mues, une perte régulière de poils est normale et témoigne de son renouvellement. 
Toutefois, si elle devient trop importante et s’accompagne de troubles cutanés (poil terne, zones alopéciques, c’est-à-dire dépilées, rougeur, prurit…), elle peut être le signe d’un problème dermatologique chez le chat ou d’une affection générale, notamment une possible maladie endocrinienne.  

Plusieurs causes possibles à la perte de poils chez le chat

Plusieurs causes sont ainsi susceptibles d’entraîner une perte de poils temporaire : radiothérapie, chimiothérapie, hyperthermie très sévère, troubles hormonaux ou métaboliques, stress aigu…
Toute perte de poils persistante ou qui s’accompagne d’autres symptômes cliniques devra donc motiver une consultation vétérinaire.