fbpx Le chat aussi peut être sujet à l’épilepsie | filalapat Aller au contenu principal

Conseils

Le chat aussi peut être sujet à l’épilepsie

Le chat aussi peut être sujet à l’épilepsie

Santé

chqt epilespie

Les propriétaires connaissent bien l’épilepsie canine, une maladie relativement répandue. Mais ils savent moins que le chat peut lui aussi être touché.

L'épilepsie, qu'est ce que c'est ?

L’épilepsie est une maladie nerveuse qui se traduit par une succession de crises dites crises épileptiformes. Elles sont déclenchées par des décharges brutales et soudaines d’influx nerveux anormaux dans le cerveau.

Cliniquement, ces décharges se traduisent le plus souvent par des convulsions mais les symptômes peuvent être multiples.

Un animal n’est qualifié d’épileptique que s’il fait plusieurs crises d’épilepsie au cours de sa vie.

Le point sur l'épilepsie féline 

Le chat est une espèce qui, comme le chien, peut souffrir de convulsions. Cependant, les données actuelles sur l’épilepsie du chat sont relativement peu nombreuses. Chez le chat, les études estiment que 2,1 % d’entre eux souffrent ou ont souffert de crises convulsives.

On distingue plusieurs types de convulsions mais l’épilepsie en est une des causes (épilepsie idiopathique, la plus fréquente, c’est-à-dire qu’on n’en connaît pas la cause ;  épilepsie structurale ou convulsions réactives).

Pour confirmer l’épilepsie chez un chat, le vétérinaire sera amené à mettre en œuvre différents examens complémentaires, voire de faire pratiquer une IRM du cerveau.

Il existe des traitements pour la prise en charge d’un chat épileptique. Ils sont indiqués dès lors que les convulsions sont fréquentes ou que les crises durent plus de cinq minutes.

Le pronostic à long terme dépend du diagnostic sous-jacent et de la réponse au traitement.