fbpx La teigne, une mycose fréquente surtout chez le chat | filalapat Aller au contenu principal

Conseils

La teigne, une mycose fréquente surtout chez le chat

La teigne, une mycose fréquente surtout chez le chat

Santé

 

teigne chat

 

Les teignes ou dermatophytoses sont des mycoses cutanées fréquentes chez les animaux de compagnie et particulièrement le chat. Leur contagion élevée et leur caractère zoonotique impliquent de les prendre au sérieux.

 

Les teignes sont des affections parasitaires provoquées par des champignons qui attaquent les tissus kératinisés c’est-à-dire les poils, la couche cornée de la peau (squames) et les ongles.

Il en existe différentes espèces mais la plus fréquemment rencontrée chez le chien et le chat est Microsporum canis, qui peut aussi contaminer l’Homme.

Contamination directe ou indirecte

L’animal peut se contaminer à partir d’un autre animal, de la même espèce ou non, directement par contact ou indirectement par du matériel (brosse, coussin…).

Les champignons responsables sont en effet particulièrement résistants dans le milieu extérieur.

Plusieurs formes cliniques sont observables, la plus fréquente étant la teigne sèche qui se traduit par l’apparition d’une ou de plusieurs lésions localisées alopéciques (poils cassés), circulaires ayant tendance à s’étendre, avec présence de croûtes. La face et les membres sont les zones les plus souvent atteintes. Le prurit est absent ou discret.

Pour effectuer le diagnostic, le vétérinaire peut recourir à divers examens complémentaires et notamment des raclages cutanés.

Lésions chez l’Homme

L’apparition de lésions chez l’Homme peut être le premier signe révélateur d’un problème de teigne chez l’animal de la maison, sachant que les enfants sont particulièrement sensibles à la teigne.

Le traitement est toujours long et fastidieux et il importe de ne pas oublier de traiter aussi l’environnement.

Il faut traiter l’animal teigneux et, préventivement, tous les animaux vivant avec lui pendant plusieurs semaines avec un antifongique par voie orale et l’application de lotions sur le corps.

La tonte de l’animal atteint est souvent nécessaire.

 

A lire également Ne jamais appliquer de pipette anti-puce/anti-tique pour chien sur un chat