fbpx La piroplasmose touche aussi le chat | filalapat Aller au contenu principal

Conseils

La piroplasmose touche aussi le chat

La piroplasmose touche aussi le chat

Santé

piroplasmose chat

 

La piroplasmose est classée parmi les maladies vectorielles car c’est une affection transmise par un vecteur, en l’occurrence les tiques. Cette maladie fréquente chez le chien peut aussi toucher le chat même si elle reste très rare dans cette espèce.

La piroplasmose : définition 

Affection hématologique due à un parasite (le piroplasme) transmis par les tiques qui vit et se reproduit dans les globules rouges de l’animal parasité, la piroplasmose est présente en France. Les piroplasmes sont du genre Babesia d’où le nom de babésiose également donné à la maladie.

La maladie est présente sur l'ensemble du territoire mais les départements du sud-ouest sont les plus à risque car c’est là que vivent principalement les tiques vectrices, de l’espèce Dermacentor reticulatus.

Rarissime chez le chat

Si elle est bien connue des propriétaires chez les chiens, la piroplasmose est aussi susceptible de toucher les chats.

Néanmoins dans cette espèce, la maladie demeure très mal connue et semble rarissime en France. Les vétérinaires peuvent toutefois être amenés à y penser et à rechercher le parasite devant un chat anémié et pour lequel toutes les autres causes possibles ont été écartées.

En effet, cliniquement, les parasites provoquent l’éclatement des globules rouges et l’installation d’une anémie.

Réactions immunitaires

Ils sont également susceptibles de provoquer diverses réactions immunitaires et donc de donner des signes cliniques variables en fonction des organes concernés (reins, poumons, cœur, yeux…).

La prévention passe par la lutte contre les tiques avec des antiparasitaires adaptés et appliqués à la fréquence nécessaire.