Aller au contenu principal

Conseils

Gingivite chez le chat : symptômes et traitement

Gingivite chez le chat : symptômes et traitement

Santé

 

Ginginvite chat

 

Article rédigé par notre partenaire VIRBAC

 

La gingivite est une maladie assez fréquente chez le chat. On constate une inflammation des gencives et celles-ci deviennent rouges. Il peut également y avoir des lésions sur la langue et sur d’autres parties de la gueule comme l’intérieur des joues ou le fond de la gorge. La gingivite va entrainer à court terme une diminution de l’appétit voire une anorexie totale. C’est d’ailleurs de cette façon que les propriétaires réalisent que leur chat a un problème car les gamelles restent toujours remplies et le chat n’arrive pas à manger.

Quelles sont les causes de cette maladie ?

Les origines sont multiples car il existe plusieurs types de gingivites. C'est pourquoi il est important d'avoir un diagnostic détaillé par son vétérinaire afin de pouvoir traiter rapidement et correctement la maladie. Dans certains cas, elle est provoquée par des agents infectieux viraux tels que le virus de la panleucopénie féline (FPV), le calicivirus félin (FCV) ou l'herpèsvirus félin (FHV-1). 

Sinon, dans d’autres cas, il peut s’agir d’une infection bactérienne résultant de maladies dentaires comme le tartre ou la parodontite. En effet, avec l’accumulation de plaque dentaire qui participe à la création de tartre et à la prolifération de bactéries, cela favorise l’inflammation des gencives. 

Les traitements possibles

La maladie doit être évaluée au plus tôt par un vétérinaire, dès l'apparition des premiers symptômes. Le vétérinaire examinera de plus près la cavité buccale et surtout les dents et les gencives du chat. Il regardera aussi le carnet de santé et fera si besoins des examens complémentaires.

Le vétérinaire peut prescrire des médicaments tels que des analgésiques, des anti-inflammatoires (cortisone) ainsi que des agents de renforcement immunitaire ou des antibiotiques (contre les infections bactériennes).

L’importance d’une bonne hygiène bucco-dentaire

Les mesures d'hygiène et des vaccinations peuvent protéger les chats contre la gingivite.

L'entretien quotidien de l'hygiène bucco-dentaire de son chat va permettre de limiter la production massive de tartre. Si le tartre est trop présent, une intervention chez le vétérinaire sera nécessaire. Le détartrage est un acte vétérinaire qui s'effectue sous anesthésie générale. Il supprime efficacement la plaque dentaire mais par contre, il ne prévient pas sa réapparition. 

Des solutions sont disponibles en prévention :

Le brossage des dents plusieurs fois par semaine pour nettoyer les dents de son animal

La mise à disposition de solutions buvables avec des propriétés anti-tartre. Ces solutions sont à mélanger quotidiennement dans la gamelle d’eau du chat.

Le saviez-vous ?

L’alimentation dite « sèche » (croquettes) et de qualité va permettre d’entretenir l’hygiène bucco-dentaire du chien et du chat. En effet, les croquettes quand elles sont mâchées assurent une action mécanique abrasive sur les dents, permettant d'éliminer une partie de la plaque dentaire à l'origine du tartre. A contrario, l’alimentation humide peut accentuer la formation du tartre.

Demandez conseil à votre vétérinaire, il est le spécialiste de la santé de nos animaux.

 

 

Retrouvez aussi

Tous les conseils pour votre chat

Tous nos conseils autour du chien