fbpx La pomme de terre, un aliment toxique pour le chien et le chat Aller au contenu principal

Actualités

Pomme de terre : un aliment toxique pour le chien et le chat

Pomme de terre : un aliment toxique pour le chien et le chat

Mis à jour le 19/05/2020 à 14:53
Publié le 08/03/2019 à 08:00
pomme de terre

 

Très appréciée et consommée par les Français, la pomme de terre peut être toxique pour les animaux, surtout ingérée crue, même sous forme d'épluchures.

La pomme de terre contient une substance toxique

La pomme de terre (Solanum tuberosum) est considérée comme l’un des aliments de base de l’humanité. Il en existe plus de 3 000 variétés.

Pourtant, la pomme de terre présente une toxicité liée à la présence d’un alcaloïde, la solanine, dans les feuilles, les bourgeons, les fleurs, les baies, les pelures de pomme de terre et surtout dans les tubercules germés ou verdis. La cuisson normale ne dégrade pas la solanine.

La teneur de la pomme de terre en solanine dépend de plusieurs facteurs : exposition au soleil, tubercules meurtris ou germés, forte pluviosité, températures basses (inférieures à 8° C), etc.

La pomme de terre, ainsi que d'autres légumes, comme les tomates et les aubergines, produisent de la solanine comme défense naturelle pour dissuader les insectes de venir les manger. La solanine est un inhibiteur et neurotransmetteur. Cela entraîne une diminution de la fonction du système nerveux et des organes du corps, comme le cerveau, les poumons, le cœur, en particulier le foie.

Pomme de terre : toxique pour les chiens et chats

De nombreuses espèces animales sont susceptibles d’être intoxiquées par la solanine et parmi elles, les carnivores domestiques, surtout le chien et le chat.

Ce dernier s’intoxique généralement par accident en volant et ingérant des pommes de terre crues verdies ou germées.

L’incorporation de pomme de terre pelée et cuite dans la ration ménagère du chien est sans risque.

Cliniquement, l’intoxication est aiguë et se manifeste par des troubles digestifs : vomissements et une hypersalivation 2 à 3 heures après l’ingestion, suivis d’une constipation puis d’une diarrhée.

Les causes d'empoisonnement chez le chien et le chat

Le chien ou le chat peut s’empoisonner tout seul ou parce qu’on lui a donné de la pomme de terre crue. Mais aussi, il a pu s’intoxiquer à cause du feuillage de la pomme de terre, de sa peau ou encore parce qu’elle était germée.

Symptômes de l’intoxication à la pomme de terre

Les symptômes peuvent varier en fonction de la quantité de solanine ingérée, ainsi que de la taille et de la santé de l’animal. Les symptômes les plus fréquemment rapportés sont :

  • Dysrythmie cardiaque
  • Difficulté à respirer
  • Pupilles dilatées
  • Vertiges
  • Excès de bave
  • Fièvre
  • Diarrhée
  • Douleurs abdominales
  • Vomissement
  • Faiblesse ou trouble de l’équilibre

Dans les formes graves, des troubles nerveux peuvent être présents et la mort peut survenir après paralysie puis coma.

Soigner l’intoxication de votre animal à la pomme de terre

La première chose à faire est d’aller chez le vétérinaire avec votre animal. Votre vétérinaire devra savoir ce que votre animal a mangé, en quelle quantité et depuis combien de temps. Vous devez également informer le vétérinaire des symptômes que vous avez vu, des antécédents médicaux de votre chien ou de votre chat.

Le traitement comprendra surement l'administration d'apomorphine pour provoquer des vomissements et du charbon actif pour absorber toute toxine qui pourrait se trouver dans l'estomac. Votre vétérinaire pourra effectuer un lavage gastrique.

Cette procédure comprend l'insertion d'un tube dans la gueule de votre animal pour rincer l'estomac avec une solution saline. Des médicaments seront administrés pour restaurer la flore intestinale de votre animal. Des laxatifs peuvent également être utilisés.

Ce sont bien évidemment des pistes de traitement, puisque chaque animal et situation sont différents. La récupération de votre chien ou de votre chat dépend de la quantité de pomme de terre ingérée, de la rapidité d’action du maître et du traitement. Comme pour toute maladie, il sera nécessaire pour l’animal de pouvoir se reposer lorsqu’il retournera à la maison.

Quelle que soit la quantité de pomme de terre ingérée, la consultation d’urgence et l’hospitalisation s’imposent. Il n’existe pas d’antidote connu et le traitement est symptomatique et conduit à une évolution généralement favorable, sauf pour les formes nerveuses au pronostic sombre. Il ne faut donc pas prendre à la légère une intoxication à la pomme de terre. 

Obtenir un remboursement des soins 

En cas d’intoxication de votre animal par la pomme de terre ou autre aliment, sachez qu’il s’agit d’un accident. Les accidents de ce type sont remboursés par les assurances, et ce, sans délais de carence. 

 

Article rédigé en partenariat avec Assur O’Poil